Nos Seniors Filles carburent...

2018-2019
News
Nos Seniors Filles carburent...

Publié il y a 2 semaines par

Avec à leur tête un nouvel entraîneur et le renfort de quelques nouvelles joueuses qui pour certaines ont évolué en National, les seniors filles de B33HB sont 2ndes en championnat et jouent samedi en 32ème de Coupe de France contre St Loubes (N3) !!

Nos Seniors Filles carburent...

Nous nous retrouvons aujourd’hui pour le portrait de l’équipe des séniors filles...

L’équipe a connu la montée en excellence régionale il y a deux ans, lors de la saison 2016-2017. La saison suivante, malgré de très nombreuses blessures, elles réussissent à se maintenir et réalise un formidable parcours en coupe de France se hissant jusqu’en 16ieme de finale, éliminées par Luc de Béarn.

Cet été (2018), l’équipe a connu de grands changements avec l’arrivée d’un nouvel entraineur venant de Lormont (Romain Cuq) et le renfort de nouvelles joueuses ayant joué pour certaines au niveau national. Emmené par leur capitaine Elodie Nouaille, qui se distingue par son niveau de jeu depuis le début de la saison, l’équipe se positionne à la deuxième place de sa poule avec 5 victoires et 1 seule défaite contre Luc de Béarn (première au goal-average particulier).

Les séniors filles de Bruges 33 Handball sont également engagées en Coupe de France. Elles se sont dores et déjà qualifiées jusqu’au 3ème tour qui se jouera contre Saint-Loubès ce Week end. Nous sommes allés à la rencontre de Cloé, arrière gauche, pour en savoir un peu plus sur elle et sur l’équipe avant ce match de Coupe de France contre
une équipe jouant un niveau au-dessus, en prenationale.


Bonjour Cloé, pourrais-tu te présenter et nous raconter ton parcours ?
Bonjour, je m’appelle Guivernau Cloe, j’ai 23 ans, je suis arrière gauche dans l’équipe de Bruges. J’ai commencé le hand à l’âge de 5 ans dans le club de Lège-cap-ferret. J’ai évolué dans ce club, et d’ailleurs je remercie Girond Gilles qui m’a beaucoup appris, jusqu’à l’âge de 18 ans. Je suis également passé par l’équipe de Gironde. Ensuite j’ai été obligé d’arrêté le hand suite à mon opération du ménisque au genou gauche pendant 2 ans, j’ai repris après mettre bien renforcée
musculairement au sein du club de Bruges 33 handball dans lequel j’évolue depuis maintenant 3 ans.

Quelle est l'ambiance dans l’équipe ?
L’ambiance est bonne au sein de l’équipe, on s’entend toutes bien après comme dans chaque équipe il peut y avoir des tensions, mais cela reste rare. Nous avons un groupe plutôt soudé même avec l’arrivée de nouvelles joueuses, l’équipe reste avant tout un groupe de copines.

Quel regard as-tu sur le début de saison ?
Le début de saison est plutôt positif niveau compétition. Nous n'avons qu’une seule défaite pour le moment, mais le changement d’entraîneur reste compliqué car il faut réussir à retrouver une cohésion d’équipe. Concernant la Coupe de France, nous jouons les matchs de coupe comme n’importe quel autre match, nous jouons donc la victoire.

Quele sont les objectifs en Coupe de France et en championnat ?
Notre objectif est d’aller le plus loin possible. Ensuite, l’objectif pour le championnat est bien évidement la montée en pré-national. Par rapport à mon objectif personnel, je ne peux pas dire que j’ai un objectif précis, je pense que c’est plus un objectif commun à toutes, la montée en prénational et toutes ensemble. Chacune apporte ses qualités individuelles et, me concernant, je donne mon maximum à chaque match et aux entraînements pour progresser.

Nous te remercions chaleureusement Cloé de nous avoir consacré un peu de ton temps et, pour finir cette interview, as-tu quelque chose à ajouter ?

Le club de Bruges est accueillant, on s’y sent bien et surtout entouré. Un vrai club familial c’est chouet' !

Cloé

ITW réalisée par Alexis Mougin et mise en ligne par Antony.


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Se connecter